DKF Logo

La Fondation DK

Les Dix Commandements de la Vie Quotidienne: 5

Soyez honnête en action et sincère en paroles – évitez l'exagération et les compromis avec la vérité pour les besoins d'une bonne ligne de conduite.

La mesure de notre degré d'honnêteté dans nos relations avec nous-mêmes et le reste du monde est la mesure de l'acceptation de soi.

Quand nous mentons, nous dissimulons une partie de nous-mêmes. Pourquoi devons-nous nous conduire ainsi? C'est ce que toute personne spirituellement consciente se doit de découvrir. Il nous faut aussi découvrir les différentes façons de mentir parce que beucoup de mensonges ont lieu pour une grande part inconsciemment. Mais traitons les choses une à la fois.

Le mensonge intentionnel est celui qui veut créer un certain genre d'impression sur le destinataire. La raison de la tromperie n'est pas la même chose que la raison qui fait que nous mentons. La raison du mensonge se rapporte aux détails de la situation; La raison qui fait que nous mentons provient de ce que nous sommes peu disposés à révéler une certaine partie de nous-mêmes dont nous sommes que trop conscient – sinon nous n'essayerions pas de la masquer par un mensonge.

Qu'il soit écrit sur un formulaire, prononcé lors d'une interview ou dit lors d'une conversation fortuite, le mensonge intentionnel indique que nous-mêmes, ce que nous avons à apporter à la situation, ce que nous avons l'intention de faire ou ce que nous avons fait, n'est pas suffisamment bon. Et c'est ce qui devrait concerner toute personne spirituellement éveillée parce que c'est à ce défaut perçu qu'elle devrait porter toute son attention. Pourquoi n'est-ce pas assez bon? Comment faire pour que ce soit assez bon? La personne spirituellement éveillée sait – ou doit apprendre – que le temps dont elle dispose en incarnation est précisément là pour s'occuper de telles choses, et non pour tricher avec elle-même en trichant avec autrui. Comprendre le besoin de la tromperie est bien plus utile que simplement se sentir coupable parce que nous avons dit ou fait quelque chose de malhonnête.

C'est sûr, un mensonge met en mouvement sa propre suite de conséquences et nous devrions en être conscients; Mais le problème immédiat est le déni de soi et les dommages que ceci entraîne. Chaque mensonge est un acte de désaveu et l'effet cumulatif qui en résulte détruit toutes chances pour une personne de parvenir à l'acceptation de soi et à celle venant d'autrui.

Un mensonge intentionnel est une chose dangereuse et devrait être manié avec précaution: Il accentuera toute faiblesse. En tant que personnes travaillant sur le soi, pouvons-nous prendre un tel risque? Nous devrions au moins identifier l'aspect de nous-mêmes auquel nous cédons avant de chercher à tromper.

Chose intéressante, chaque année nous avons affaire avec un nombre considérable de gens qui, en dépit du fait que notre site web donne sans compter, essaient de semer la confusion dans notre organisme afin d'obtenir encore davantage sans rien payer. C'est à eux de savoir quel bien ils escomptent en tirer.

Puis il y a ce qu'on appelle, en Angleterre du moins, les "pieux mensonges". Les pieux mensonges sont ceux qui servent à éviter de mentionner des questions considérées comme socialement embarrassantes ou susceptibles de faire du mal à autrui. Tout à fait malavisé. Nous pouvons dire que nous nous servons des pieux mensonges afin d'épargner autrui, mais ceci n'est qu'un effet, et non la cause fondamentale du mensonge: La cause fondamentale réside dans cette partie de nous-mêmes qui déteste l'inconfort dû au fait de savoir que nous avons blessé, embarrassé ou déçu, peu importe les circonstances. Les aspirants spirituels sont souvent plutôt fiers de cette partie d'eux-mêmes qui témoigne de leur sensibilité, mais quiconque tente de trouver sa propre vérité devrait être attentif à ces pieux mensonges parce qu'ils peuvent s'avérer très pernicieux, procurant, ainsi qu'ils le font, accord et approbation par rapport à ce qu'autrui attend de nous. Si nous voulons simplement une vie tranquille, alors nous serons tout à fait satisfaits de dire oui à ce genre de marché, mais si nous essayons de vivre de façon plus authentique et plus librement, nous aurons besoin de guetter tous les pieux mensonges. Notre acquiescement à l'égard de ceux-ci risque bien d'être plus préjudiciable que le mensonge manifeste utilisé intentionnellement pour manipuler une situation.

Nous ne sommes pas responsables des attentes d'autrui; Eux le sont. Si nous endossons cette responsabilité, nous acquiescons à la tyrannie qu'exercent leurs attentes sur notre vie. Ceux chez qui La Balance exerce une forte influence dans leur thème et au niveau des planètes dans les Maisons 7&8 doivent être particulièrement conscients de la tendance à produire confusion, complication et impuissance dans leur vie par le moyen des pieux mensonges et du moindre effort concernant la vérité. Le Bélier et la Maison 1 ne s'embêtent pas la vie avec des faux-semblants: Ils sont centrés et directs, ce qui explique pourquoi leur énergie est forte et revigorante.

Je ne dis pas qu'il ne faut jamais dire de pieux mensonges dans un geste de bonté envers autrui; Je dis : considérez ce qu'implique de devoir donner à une personne ce qu'elle veut entendre, et cherchez à savoir qui, en réalité, est servi par un tel mensonge, et alors laissez les circonstances décider si c'est justifié ou non.

Un mensonge produit depuis un endroit où l'on est en force et maître de soi est une chose très différente: Alors nous n'appelons pas cela un mensonge mais de la dissimulation consciente. Les vernis professionnels masquent les humeurs et les tendances de la personnalité qui tient ce rôle. Nous l'acceptons et n'aimerions pas qu'il en fût autrement.

Certaines traditions spirituelles encouragent les étudiants à se servir de la dissimulation consciente comme moyen d'ébranler une identification contraignante avec une certaine façon  de présenter le soi, et ils libèrent ainsi les capacités créatrices. L'intention est totalement de caractère manipulatoire, mais elle ne cherche pas à manipuler autrui.

Les instructeurs spirituels sont des dissimulateurs et ils doivent en prendre l'entière responsabilité. Le prix à payer sera élevé si la dissimulation revient à mentir. Comment et pourquoi ils dissimulent, c'est à eux de le savoir et c'est à leurs étudiants de le comprendre finalement comme faisant partie d'un processus de maturation. Au début de son association, l'étudiant n'est pas prêt pour une telle réalisation, et c'est précisément ce manque de préparation qui constitue le terrain où surgit tant de vénération pour les gourous.

Moins faciles à détecter que les mensonges intentionnels, il y a les mensonges que nous nous disons à nous-mêmes continuellement pour nous justifier et expliquer notre attitude. Parfois ces explications sont formulées à autrui, parfois non; Presque toujours, elles serviront à expliquer pourquoi nous n'avons pas fait ou ne ferons pas quelque chose.

Surprenez-vous en train de vous désister par rapport à un accord où vous ne voulez plus être engagé, une tâche que vous n'avez pas terminée, un régime que vous voulez abandonner, un paiement que vous ne voulez pas effectuer, ou la question à laquelle vous ne voulez pas devoir répondre. Vous découvrirez beaucoup sur vous-même et sur le processus qui consiste à se mentir à soi-même.( Autant faire que nos mensonges servent à quelque chose. On en fait tant!)

Nos inventions sont très révélatrices de ce que nous craignons de voir juger et mépriser par les gens. Ainsi le flemmard parle d'activité débordante, et la personne sans amis des trop nombreux engagements sociaux par trop gênants. La personne qui a peur des défis dira qu'elle s'ennuie ou ne se sent pas concernée par ce à quoi elle est confrontée. Celui qui est sans amour revendiquera un manque d'intérêt pour l'amour, et la personne qui ne veut pas faire d'exercice invoquera des problèmes de santé comme excuse. La personne qui craint d'être banale ou de se révéler sur le plan émotionnel exagérera et essaiera de faire preuve d'humour.

Beaucoup d'humour britannique est fondé sur la création de relations déformées, davantage contrôlées, entre soi et autrui, ou entre soi et les circonstances qui avaient cours. Et au fond,  ceci équivaut à se dérober face à l'impardonnable offense consistant à être ordinaire, avoir des réactions humaines  (certaines de celles-ci étant douloureuses et indignes ) face aux choses que nous vivons. Nous l'appelons ironie bien qu'un autre terme – le disfonctionnement – peut lui être appliqué.

Ce sont là tous les exemples de façons de nous mentir à nous-mêmes. Nous y sommes si accoutumés que nous sommes à peine conscients de ce que nous faisons; Si accoutumés à faire passer cela pour de la vérité que nous sommes tout décontenancés de découvrir qu'en réalité ce n'est que mensonge.

Gurdjieff disait que ce n'est pas ce que nous ne faisons pas qui importe, mais les raisons que nous donnons pour ne pas faire. à travers ces justifications et excuses, formulées ou non, nous créons une réalité à partir d'un tissu de mensonges et nous éloignons toujours plus de la vérité de nous-mêmes. Beaucoup de maladies proviennent de ce processus où l'on a besoin de trouver des excuses.

Nous nous mettons en colère si nous mentons et que quelqu'un découvre notre jeu, comme si l'on venait de nous découvrir la culotte baissée. Les étudiants se sentent embarrassés puis très en colère avec leur instructeur qui conteste leurs explications et excuses même s'ils souffrent l'enfer dans leur aveuglement à peine conscient, et même lorsqu'apparaissent quelques occasions précieuses dans leur vie où leur stratégie est révélée au grand jour ( et cette sorte de mensonge fait toujours partie d'une stratégie). Attraper un mensonge, c'est comme attraper du liseron: il est possible d'arracher la totalité. Si l'opportunité n'est pas saisie, alors l'étudiant devra mentir encore plus fort pour essayer de prouver que l'instructeur avait tort. C'est là la nature du mensonge: il se soutient par encore plus de mensonge.

Nous perdons beaucoup d'étudiants du fait de ce processus, mais La Lettre du Mois pour ce mois-ci concerne quelqu'un qui a tenu bon et a compris le sens de ce processus, si ce n'est tout ce qu'il implique. Son courage est remarquable, tout comme le seront les récompenses.

être honnête et direct est une grande liberté. Cela nous libère des complications et malentendus et restaure l'estime de soi. Notre vie nous est rendue pour prendre un nouveau départ. Nous sommes encouragés à dire pourquoi pas à un défi, au lieu de nous replier sur un peux pas. Cela libère bien plus d'énergie que vous ne pouvez l'imaginer. Et la chose intéressante est que, en dépit de toutes nos peurs, les répercussions suite au fait d'être honnête ne sont jamais aussi négatives, avec le temps, que celles résultant d'un mensonge.

Prouvez-le à vous-même. Pourquoi pas?

Tout d'abord, écoutez-vous en train de mentir délibérément et d'invoquer des excuses.

Pourquoi agissez-vous ainsi? Pourquoi essayez-vous de dissimuler? Comprenez ceci en premier lieu avant de vous décider à y mettre un terme.

 
Home Page

Articles

The Red Letters

Back to Main Site

 

 

 

website maintained  by Elizabeth's Designs