DKF Logo

La Fondation DK

Les Dix Commandements 3

Gardez votre environnement propre et soigné

La dernière fois que je soumis un manuscrit à un éditeur, il me fut retourné avec une note où l’éditrice racontait comment elle avait eu du mal à se faire à ce qu’elle désignait comme ma tendance à « passer sans ménagement  du sublime au ridicule », de la description du fonctionnement du système solaire  à des observations faites concernant l’importance de l’ordre chez soi, d’intuitions à propos de l’âme à des observations au sujet des pieds. Elle déclara – et nous devons supposer que le grand nombre de points d’exclamations indiquait la mesure de son exaspération – «  Vous semblez de temps en temps péter les plombs ».

Suite à cette lecture, nous décidâmes que désormais nous allions publier par nous-mêmes toute la matière produite par la fondation DK. Si une remarque était à faire, ce n’était pas celle déclarant que je « pétais les plombs », mais qu’une éditrice appartenant à l’une des maisons les plus prestigieuses n’avait pas encore compris.

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut : l’état dans lequel se trouve l’environnement domestique va déterminer la nature de ce que nous attirons - dans les mondes qui nous entourent – au sein de notre propre espace ; La relation de la personnalité avec l’âme se reflète dans la condition des pieds. La liste des correspondances est illimitée.

L’incident avec l’éditrice se produisit à la fin des années 1990, quand les livres sur la spiritualité portaient de luxueuses couvertures avec un contenu tout aussi luxueux écrit pour des gens qui voulaient une spiritualité « grand public » leur assurant que la seule chose qu’ils avaient à faire était de penser positivement pour transformer leur vie.

Il y a, bien entendu, une vérité dans ceci – une grande vérité – la pensée positive forme la base d’une vie chargée de sens, mais l’accent était placé au mauvais endroit : En fait, ce n’était pas la pensée positive qui était accentuée, mais le manque de sacrifice que cela implique et l’illusion de la facilité avec laquelle on y arrive.

Les livre luxueux n’abordent pas le problème de la raison (si simple à établir) qui fait que nous ne pensons pas positivement et  que nous ne sommes ni heureux ni épanouis. La raison est que pour penser positivement, nous devons tout d’abord abandonner certaines choses. Nous devons cesser d’encourager et de donner libre cours à certaines parties de nous-mêmes qui s’opposent à tout effort de maintenir une pensée positive suffisamment longtemps pour que celle-ci soit formatrice de réalité. De tels efforts constituent la spiritualité. La spiritualité est un voyage à travers le labyrinthe de notre psyché jusqu’à un endroit moins encombré. Durant ce voyage, nous avons besoin de toute l’aide que peut nous procurer l’environnement que nous créons autour de nous. Dans un espace de vie encombré, désordonné, nous donnons davantage de pouvoir aux tendances négatives et perturbatrices présentes dans notre caractère. Mais abandonner certaines choses, même le chaos et des habitudes destructrices, n’a pas la faveur des gens qui ont soif de possessions et de telles idées n’entrent pas dans des livres luxueux.

Un éducateur - toutes disciplines spirituelles confondues -  qui vit dans le désordre, n’est pas encore prêt à enseigner. Nul besoin d’une compétence particulière pour énoncer une telle vérité. Une étudiante en yoga qui apprend à positionner son corps de façon à attirer des énergies supérieures et qui cependant ne voit pas comment les objets situés dans son espace de vie forment des positions entre eux et attirent leur propre genre d’énergie, cette étudiante a encore beaucoup à apprendre. Le prana nous donne de l’énergie, nous fait sentir les choses positivement et détermine notre relation avec nos principes supérieurs.

Des pieds gênés dans leurs mouvements, cela signifie un obstacle au libre afflux pranique dans le corps, rendant difficile la connexion à des principes supérieurs.

La spiritualité des Poissons est basée sur la dualité supérieur/ inférieur – le ciel et la terre, le spirituel et le physique, les saints et les pêcheurs -  et sur le besoin de transcender l’inférieur. C’est une forme de religion utile à ceux qui, pour des raisons à la fois karmiques et historiques exercent peu de contrôle sur leur environnement physique, étant une minorité persécutée et opprimée au milieu de leurs terres ou parmi la majorité matérialiste. Le Christ est né dans un pays occupé. Le christianisme aide à lever les yeux au-dessus du plan matériel avec toutes ses restrictions et ses souffrances, et ce faisant, il a créé deux mondes distincts et séparés : le monde matériel et le monde spirituel, ce monde-ci et le suivant.

Selon la spiritualité du Verseau, il n’y a pas simplement deux mondes, pas plus que la simple division entre « nous et eux » nous réconcilie avec toute la diversité humaine. Il existe de nombreux mondes de densités différentes et qui s’interpénètrent ; Et l’on a en incarnation des gens à de nombreux stades de développement  et à des degrés de sensibilité variables à l’égard de mondes différents. Les mondes les plus élevés accessibles à l’homme sont atteints lorsque les centres de la tête sont ouverts. La spiritualité aquarienne crée une échelle qui permet  un tel accès. Cette échelle, c’est le système des chakras, lequel est fermement ancré sur le plan matériel, les échelons inférieurs correspondant aux centres sacrés et au contrôle et à l’organisation de l’énergie physique. Ceci comprend la régulation de notre énergie physique et l’organisation de notre environnement physique.

Lorsque le Nouvel âge était en plein épanouissement mystique au milieu des années 1980, j’avais une très chère amie , fortement portée sur le violet point de vue vestimentaire, et qui affichait fièrement sur la porte, côté intérieur, de son appartement : Une maison rangée est une vie inutile. Elle voulait y croire parce que, comme de nombreuses personnes, elle considérait l’aspect Vierge de sa propre nature comme spirituellement pas branché. Mais la vie de bohême n’est pas la spiritualité. La vie de bohême peut nous libérer de l’emprise des structures et formes pensées conventionnelles, mais elle est une réaction et non une direction. Toute réaction contre le matérialisme ne constitue pas en soi de la spiritualité, bien qu’elle puisse en être le prélude.

Vers la même époque, j’avais une autre amie qui participa à un atelier à Londres, atelier consacré à la transformation et qui dura deux jours entiers, et dont elle revint, nous assura-t-elle, complètement transformée. Pendant plusieurs mois, elle semblait très différente, positive, joyeuse et remplie d’assurance, bien que cette positivité laissait transparaître un soupçon d’hystérie. Un jour où j’étais sur le point de quitter son appartement, elle me demanda si je voulais voir son chat, lequel dormait probablement dans la chambre à coucher. J’ouvris la porte de la chambre et me retrouvai devant une scène de chaos total, chaos que dissimulait la porte close : habits sales, tasses, assiettes, magazines et fleurs flétries, la plupart de ces choses se trouvaient par terre. Le chat s’était judicieusement réfugié sur le lit, tel un naufragé sur un radeau de sauvetage. J’eus alors le pressentiment de ce qui allait arriver. Plus tard cette année là, mon amie fit une dépression et fut hospitalisée.

Bien sûr que nous voulons faire des bonds vers les échelons supérieurs, mais sauter sur une échelle est un art que peu de personnes –excepté dans un cirque, sauront acquérir. La plupart feront une chute et se retrouveront décomposés et découragés, sous l’échelle qui leur est tombée dessus.

La réponse est qu’il faut commencer sur les échelons en bas et s’efforcer vers le haut. Jusqu’à ce que nous puissions garder notre espace de vie propre et rangé, nous ne serons pas prêts à avancer parce que nous n’avons pas encore acquis la maîtrise de notre être physique. Ce n’est pas compliqué, pas le moins du monde, c’est d’une telle évidence que ça en est inconfortable, raison qui explique pourquoi les livres luxueux sur la spiritualité ne suivent pas cette voie. C’est trop ordinaire, pas suffisamment tonique. Du point de vue de celui qui écrit sur des questions d’ordre spirituel, Il est plus facile de faire passer des lois sur la diffamation et l’obscénité que de faire passer des lois non écrites concernant le fait de « se sentir bien ». la Fondation DK ne cherche pas à vendre ses idées, par conséquent il n’est pas nécessaire d’être sympa.

Notre environnement physique est un miroir et ceci est aussi vrai de notre environnement personnel qu’il l’est de notre planète, cet environnement que l’humanité partage collectivement. Considérez l’état de notre planète et ensuite ce qu’il en ressort de l’état de la psyché collective.

Malheureusement, nous ne pouvons pas nettoyer les océans aussi facilement que nous pouvons mettre de l’ordre dans notre espace de vie, alors commençons ici et faisons en sorte que l’ordre que nous créons à travers notre intention touche l’être et nous rende plus fort et plus utile.

Pensez à ceci en rapport avec Noël et le Nouvel An. Si nous voulons nous détacher des schémas négatifs reliés à cette période de l’année, alors nous ne sortirons pas les anciennes décorations qui sont emplies de souvenirs. Nous éviterons la sensiblerie musicale attachée à ces Fêtes et qui évoque tout une myriade de Noëls dérisoires et les aspirations de générations à présent disparues. Nous éviterons également de manger trop, boire trop, et de passer du temps les yeux rivés au poste de télé, et de laisser traîner partout emballages cadeaux, boîtes ouvertes et vaisselle sale, tous synonymes de chaos.

Si intentionnellement nous créons un environnement calme, alors nous nous donnons davantage de chances de demeurer calmes. Ce n’est pas un mystère ;

En fait, dans l’ère du Verseau, ce devrait être une simple question de bon sens.

Puisse votre Noël être paisible !

 

 
Home Page

Articles

The Red Letters

Back to Main Site

 

 

 

website maintained  by Elizabeth's Designs